1/Présentation du Pied

Le pied est la partie distale du membre inférieur de l’homme. Il est relié à la jambe par l’articulation de la cheville et supporte le poids du corps en position debout et permet la locomotion. Le pied assure un rôle essentiel dans l’équilibre, l’amortissement et la propulsion du corps.

Le pied d’un adulte comprend :

  • 26 Os (soit pour les deux pieds, le quart des os composant l’ensemble du squelette humain)
  • 16 Articulations
  • 107 Ligaments
  • 20 Muscles

Cette organisation ostéologique définit les structures dites en arche :

  • Deux arches longitudinales médiale et latérale
  • Une arche transversale

De même, cette arches participent à la formation de la voûte plantaire. Les ligaments, tendons et muscles participent à la constitution des ces arches ce qui leur conférées une grandes élasticités.

 

2/Les Muscles agissant sur le Pied

Deux catégories de muscles agissent sur et au niveau des articulations des pieds et cheville :

  • Les Muscles extrinsèques, situés dans la jambe et dont les tendons vont se fixer dans le secteur du pied
  • Les Muscles intrinsèques, situés au niveau du pied dont voici les rôles et les innervations

MUSCLE

ACTION PRINCIPALE ACTION ACCESSOIRE

INNERVATION

COURT EXTENSEUR DES ORTEILS ET DE L’HALLUX

extenseur des orteils abducteur sub talaire n. fibulaire profond

COURT FLÉCHISSEUR DU I

fléchisseur de l’hallux n. fibulaire profond

ABDUCTEUR DU I

abducteur du I fléchisseur du I

n. plantaire médial

ADDUCTEUR DU I adducteur du I

n.plantaire latéral

COURT FLÉCHISSEUR DU V fléchisseur du V

n. plantaire latéral

ABDUCTEUR DU V

abducteur du V n.plantaire latéral

OPPOSANT DU V

adducteur du V n.plantaire latéral
CARRÉ PLANTAIRE flexion des quatre orteils (sauf I) corrige l’axe de traction du LFO

n.plantaire latéral

COURT FLÉCHISSEUR DES ORTEILS

flexion des quatre derniers orteils

n.plantaire médial

INTEROSSEUX DORSAUX

flexion de P1 abduction de III,IV,V

n.plantaire latéral

INTEROSSEUX PLANTAIRES fléchisseurs de P1 adducteur des orteils

n.plantaire latéral

LOMBRICAUX fléchisseur de P1 extenseur de P2-P3

n.plantaire médial (Ier) n,plantaire latéral       (2ème au 4ème)

3/Les structures Aponévrotiques, Artérielles et Nerveuses Plantaire

Les structures aponévrotiques, artérielles et nerveuses plantaires

Les structures aponévrotiques, artérielles et nerveuses plantaires

 

4/Les spécialités paramédicales s’occupant du pied

Par exemple, une des spécialités paramédicales s’occupant du pied est la podologie, le praticien étant appelé pédicure-podologue (il réalise les semelles orthopédiques), le podo-orthésiste réalise l’appareillage (chaussures orthopédiques). Les médecins spécialisés sont podiates (Canada et États-Unis), rhumatologues ou encore chirurgien orthopédistes, traumatologues et kinésithérapeutes.

 

5/Qu’est-ce que la Réflexologie ?

La réflexologie ou en d’autre termes la neurophysiologie repose sur le postulat que chaque organe, glande, partie du corps ou fonction physiologique correspond à un point ou à une zone précise dite zone réflexe dont on trouve une projection sur les pieds, les mains, le visage ou les oreilles. Chacune des zones réflexes représente un organe, sa fonction et renvoie à une région bien précise du corps. De même les différentes zones réflexes permettent de déceler des modifications dans le fonctionnement des organes ou parties du corps, de les stimuler afin de restaurer l’homéostasie.

Autrement dit, la réflexologie est liée aux réflexes et aux stimuli nerveux. La stimulation réflexe se fait par des pressions manuelles, à l’aide des pouces, des doigts et des mains du praticien, en se basant sur une carte réflexologique qui projette une image du corps humain sur ses extrémités (pieds, mains, visage).

Pour clarifier la relation qui existe entre les zones réflexes et les organes se fait grâce aux réseaux nerveux associés aux circuits neuro-réflexes. La stimulation entraîne une meilleure transmission du flux nerveux le long des voies nerveuses, jusqu’au cortex et thalamus, vers les glandes et les organes du corps. La stimulation manuelle des zones réflexes agit comme un « excitant » des réflexes vago-sympathiques.

L’objectif ou la finalité de la stimulation manuelle des zones réflexes est de relancer, revitaliser ou de réajuster le potentiel vital fonctionnel des organes et des glandes.

 

6/Mécanisme d’action de la réflexologie plantaire

La réflexologie occidentale est liée aux stimuli nerveux. Il est avéré que « des courants électriques » traversent le corps via le système nerveux, lui-même relié à tous les organes et tissus du corps. Lorsque tout va bien, les effets électriques des cristaux liquides présents dans certaines cellules du corps s’accordent aux fréquences de la zone concernée.

De plus, la réflexologie plantaire est étroitement liée aux réflexes « Le fonctionnement général du corps est administré par trois réflexes élémentaires :

  • Vasculaire : il s’auto régule et (re)commence à chaque battement cardiaque.
  • Lymphatique : le réseau lymphatique appartient au système glandulaire et a un grand rôle de nettoyage et de normalisation du fonctionnement cellulaire.
  • Neuromusculaire : il coordonne l’ensemble des fonctions sensitivomotrices.

Les réflexes sont des réponses physiologiques (motrices, viscérales ou glandulaires) qui succèdent à des stimuli sensitifs ou sensoriels. Un réflexe est une réponse rapide et automatique aux stimuli. Par exemple, le toucher réflexe est un stimulus. La peau et le système nerveux ont la même origine embryonnaire. Par conséquent, il existe une possibilité de stimulation ou d’inhibition du système nerveux par l’intermédiaire de la peau qui est un organe sensoriel.

De même, la stimulation des cellules nerveuses du pied ou de la main, également désignées par les termes de points ou zones réflexes, au moyen de pressions, entraîne une meilleure transmission du flux nerveux le long des voies nerveuses dans le corps et les organes. La réflexologie plantaire emprunte les trajectoires nerveuses jusqu’au cortex et thalamus, en régulant les réflexes vago-sympathiques et en rééquilibrant le potentiel vital des organes et des glandes. Les réactions réflexes ont pour but de rétablir l’homéostasie du corps.

 

7/La réflexologie plantaire en tant que thérapie manuelle

  • Le but principal de la réflexologie est d’aider les organes du corps et le corps dans sa globalité à retrouver son homéostasie.
  • Le réflexe est une réaction inconsciente ou involontaire à un stimulus qui est, dans le cas de la réflexologie, provoquée par la pression sous le pied
  • Les pieds sont particulièrement bien adaptés et innervés puisque pourvus de plus de 7 200 terminaisons nerveuses chacun.

Les dysfonctionnements de la sphère digestive, génitale et endocrinienne réagissent fort bien à un accompagnement réflexologique. C’est en présence de troubles touchant l’un de ces 3 systèmes que la réflexologie propose souvent un plus par rapport à d’autres techniques et méthodes manuelles.

En effet, la rapidité en termes de résultats après le soin est flagrante en cas de pathologies digestives courantes. De même, la régulation du système endocrinien et génital est aisée pour le réflexologue, lequel dispose d’outils faciles et rapides à mettre en œuvre pour aider à réguler le fonctionnement des glandes endocrines. Les réactions sont mesurables par le praticien mais également par son patient, lequel peut constater par lui-même des résultats (une amélioration de son état de santé, un autre rapport à ses douleurs, une meilleure élimination…) pendant et après le soin, et dans les trois jours maximums qui suivent celui-ci.

Les effets ne sont cependant pas plus durables dans le temps, à pathologie semblable, que dans la plupart des autres thérapies manuelles. Un entretien régulier et un suivi du patient est ici aussi indispensable pour parfaire les bienfaits du soin dans le temps.